Centre National de Vol à Voile

Saint-Auban - Alpes de Haute Provence - France

twitter facebook
| fr en

CNVV
Aérodrome
04600 Château-Arnoux-Saint-Auban
France
tel (+33) 492 642 971
info cnvv.net

En partenariat avec

region paca logo moyenne durance logo DGAC Ministère de l'écologie

Accueil > Actualités > Découverte du stage DUO par Alexandre

Découverte du stage DUO par Alexandre

L’accès au site est des plus faciles, sur la route qui traverse le village trône deux planeurs d’environ 5 m juste au carrefour qui mène au CNVV.

Le bureau de l’accueil fut très vite trouver, et tous de suite l’intérêt international du CNVV apparait, il semble y avoir plus d’anglophone que de français.
Heureusement Hélène et Patricia sont la pour accueillir tous ce petit monde.

Après quelque minute à remplir les formalités c’est déjà un premier briefing sur les procédures décollage et de tour de piste spécifique de la plateforme, sans oublier les consignes sécurité et zone aérienne du secteur.
Après cette mise en condition, tout le monde se retrouve dans le hall, les groupes s’organise est je retrouve donc serge qui sera mon instructeur pour la première partie de la semaine, et jean qui sera mon binôme de stage.
Nous en profitons pour faire un petit point sur notre petite expérience aéronautique avec serge.
Jean a son brevet avion est veux découvrir le planeur.
Est moi élève pilote avec mes pauvres 30h de double, serge a vite fait le tour des acquis de chacun.

Mais déjà il nous faut aller au hangar, c’est le moment de découverte de notre machine.
Un superbe duodiscus xl, mais pas le temps de flâner, il faut déjà monté en piste.
Je regrette un peu de ne pas avoir eu plus d’information sur la machine (l’aérofrein couplé au volet, surprend beaucoup, quand on ne connait que le K13 est le K21 la différence et énorme).
Bon, la machine est en piste il nous faut aller casser la croute il est déjà midi.

Premier vol.
Avec deux élèves l’instructeur nous fait rotation d’environ 3h chacun.
Première surprise, serge est confiant, il me confie les commande, roulage un peu chaotique, il est sensible en lacet ce discus, la machine décolle enfin, au fur a mesure des variations de la masse d’air je cherche à me faire aux commande, il me semble lourd en roulis et sensible sur le tangage, drôle de sensation qui me valu quelque écartements assez important suite a des corrections mal dosée.
À l’approche du relief serge repris pour faire l’accrochage, il a raison, il aura fallut presque 30 minute pour
Prendre 500 m.
Le reste du vol fut assez sympa, je me fais petit a petit a cette belle machine.

19h30 les derniers planeurs sont posé, nettoyage et rangement des machines dans le hangar.

Vient ensuite le petit débriefing de la journée à L’AERODYNE.
Est c’est tout naturellement que l’on décide de rester manger ensemble a la terrasse.
La cuisine est bonne, les prix sont très corrects et l’équipe du resto super sympa.

Le reste de la semaine et bien intense, le planning est sensiblement le même.
À 9h première réunion des stagiaires pour des cours et discussions théoriques sur le thème du jour.
9h45 briefing météo et info sécurité.
Et de 10 a 11 h débriefing et analyse des vols du jour précédent, tous y passe, pilotage, condition du vol, circuit, puis les objectifs du jour svt la météo.
11h retour au hangar pour préparer les machines.
12h30 début des décollages.
Changement d’instructeur pour les 3 derniers jours de la semaine, Benoit.
Au fur à mesure les vols se font avec plus d’autonomie, la carte sous la main pour bosser un peu. Benoit reprend la main dans les points délicats du vol tous en expliquent ses action, j’en profite pour prendre quelque bonne leçons de vol montagne.

Au final cette semaine est très positive, je sens avoir fait un bon en avant dans ma progression.
La gestion du vol en campagne commence à se structurer, avec une superbe démonstration de l’utilité du calcul de finesse, a la sortie du glacier blanc l’instructeur me dit "st auban 120 km , a finesse 40 quel altitude ?" après quelques seconde de réflexion le résultat sort 3700m , 3750 sur l’altimètre ,et il me sort "bon tu nous rentre a st auban !"
Et le retour fut d’un trait, bluffant ! , belle mise en pratique de la théorie.

Que dire de ce vol avec benoit qui en quelques heures me fait tourné barcelonette ,le col de l’Izoard, le col du Galibier ,le pic de bure ,la tête de l’obiou prés du lac du Sautet ,le col de la croix haute, die ,et une pompe a 7.5m/s a la faurie "quel travail pour la gardée , 1100m pris en 12minute merci le gps" ,retour par la motte du caire ,digne ,le pont d’aiguine a l’entré des gorges du Verdon ,posé a st auban après 6 h de vol et 395km sur 3 points.

La découverte du vol en montagne et un vrai cadeau, survoler le glacier blanc et le refuge des écrins, quel initiation !

Un gros merci a mes deux instructeur serge et benoit .

Alexandre Renaud